Logement énergivore : Quelles sont les solutions ?

Logement énergivore : Quelles sont les solutions ?

D’après les statistiques publiées par le gouvernement, 4,8 millions de logements français ont été classés parmi les logements les plus énergivores avant 2015. Ce qui a motivé le gouvernement à encourager la transition énergétique par l’intermédiaire des différentes subventions. Il existe plusieurs stratégies pour améliorer la performance énergétique des logements énergivores.

Vous pouvez commencer par rendre vos murs en des parois complètement étanches ou améliorer la performance des portes et des fenêtres. Vous pouvez également cibler les appareils électriques moins énergivores pour consommer le moins d’énergie possible. Mais il existe encore d’autres moyens qui peuvent être aussi efficace. Faisons un point sur ces solutions.

Exploiter l’environnement naturel

Pour une maison ancienne qui est dotée d’une mauvaise isolation et des ouvertures non étanches, il est possible d’exploiter l’aménagement paysager. Cela va permettre d’améliorer sa performance énergétique.

La source d’énergie la plus prisée par les usagers est le soleil. En installant des panneaux solaires, votre électricité ainsi que votre eau chaude sanitaire seront gratuits. Mais le soleil n’est pas le seul paramètre naturel que vous pouvez exploiter. Vous pouvez par exemple opter pour un système de chauffage géothermie.

Ce procédé consiste à se procurer des calories dans la croûte terrestre. Elles seront par la suite transformées en chaleur qui chauffera tout le logement. Avec le système hydrothermique, les calories seront issues de la nappe phréatique. Vous devez donc disposer d’une espace suffisante sur votre jardin pour réaliser un forage.

Parmi les autres éléments environnementaux que vous pouvez exploiter, il y a l’ombrage. Celui-ci sera créé par les arbres ou les arbustes autour de la maison pour diminuer la consommation d’énergie. Leur efficacité est d’autant plus sollicitée lorsqu’ils sont placés du côté ouest.

En choisissant des arbres à feuilles caduques, les rayonnements ultraviolets seront bloqués. Ce qui va vous permettre d’éviter une surchauffe. En hiver, le froid sera également bloqué par leur présence surtout si ils sont imposants. Même si ces solutions sont insuffisantes, elles participeront à la diminution de la consommation.

Optimiser le fonctionnement de votre système d’eau chaude

Le chauffage de l’eau chaude sanitaire peut contribuer à une grande consommation dans un logement énergivore. Comme solution, vous ne devez la chauffer que jusqu’à 50°C. Pour garder cette température, les conduites d’eau chaude doivent être isolées.

Ce moyen vous permettra de préserver la chaleur entre les différentes utilisations. Afin de réduire la consommation d’eau chaude, vous pouvez également installer des appareils à faible débit.

Sachez qu’un appareil de chauffage vétuste est extrêmement énergivore. Vous pouvez ainsi entretenir votre chaudière pour que celle-ci ne soit gourmande en énergie. Si vous constatez que son état est irrécupérable, vous devez la changer en un appareil plus récent. Il est recommandé d’opter pour une chaudière à condensation qui est à la fois économique et commode.

Installer des lampes fluorescentes compactes ou LFC

Pour résoudre le problème d’une consommation d’électricité conséquente, vous pouvez recourir à l’utilisation des lampes fluorescentes compactes au lieu des lampes incandescentes.

Les lampes fluorescentes compactes peuvent en effet réaliser une économie autour de 3 quarts de la consommation par rapport à une lampe classique. Bien qu’une ampoule coûte 2 ou 3 euros, elle peut être employée durant 10 000 heures.

Une lampe incandescente par contre ne dure que 1 000 heures. Il faut donc 10 ampoules incandescentes pour arriver à la hauteur d’une ampoule fluorescente compacte.

Si une ampoule incandescente utilise 100 Watts pour produire de la lumière, une ampoule fluorescente compacte n’a besoin que de 27 watts. Ce qui fait qu’un éclairage avec une lampe fluorescente compacte peut être considéré comme une solution pour diminuer la consommation dans un logement énergivore.

Assurer une bonne isolation

L’isolation est une solution pérenne pour éviter un logement énergivore. Grâce à une isolation performante, la vitesse de la chaleur qui sort de la maison va ralentir en hiver alors qu’en été, la chaleur va tarder à entrer. L’énergie qui chauffe ou qui refroidit la maison va alors diminuer.

L’isolation la plus économique est la méthode soufflée dans le cas où l’isolation murale est insuffisante. Cette technologie peut aussi être efficace sur des cavités murales plus ou moins continues comme les murs à colombages conventionnels. Votre confort thermique va augmenter alors que la consommation est réellement rentable.

Que ce soit pour isoler le mur ou les combles, les matériaux isolants les plus recommandés sont la fibre de verre, la cellulose ou encore la mousse.

Afin de mettre à niveau les fenêtres en termes d’isolation, vous pourrez les équiper avec des coupes-bises et des contre-fenêtres. Avec un budget conséquent, vous pourrez les remplacer par un double ou un triple vitrage.

Pour que l’isolation soit efficace, elle doit être correctement installée. Vous devez donc solliciter l’intervention d’un professionnel pour mener à bien les travaux.

Celui-ci aura le matériel nécessaire pour traquer la moindre fuite d’air. Il va par exemple utiliser une caméra infrarouge. Les vides ainsi que les ponts thermiques pourront ainsi être repérés facilement.

Share this post