Nos conseils pour éloigner le papillon de nuit de la maison

Nos conseils pour éloigner le papillon de nuit de la maison

Le papillon est un être vivant que la plupart des gens qualifieraient d’inoffensif de prime abord. Pourtant, la venue des beaux jours vous fera voir les papillons de nuit sous un angle différent. Entre agacements dus à leur infestation dans la maison, possibilité de saboter vos aliments, risque d’user vos beaux vêtements ; la liste des méfaits est longue. Cependant, vous ne voulez pas de solutions radicales, mais plutôt, faire partir les papillons de nuit de votre domicile. Pour éviter de vous retrouver avec des mites de vêtements et des mites de grain, découvrez sans plus attendre nos conseils pour éloigner les papillons de nuit

Utiliser certaines plantes odorantes

L’odorat est l’un des sens indispensables chez les papillons en général. De ce fait, ils ont développé avec les années une sensibilité accrue aux odeurs tenaces. Voici une sélection de plantes possédant des fortes odeurs qui feront partir les papillons de nuit de votre habitation

La lavande pour lutter contre le papillon nuit

Pour les amateurs des beaux jardins, pensez toujours à planter en quantité suffisante des pieds de lavande. Veillez à ce que la plantation se trouve dans les zones à proximité des fenêtres et de la terrasse. Une solution naturelle qui a le mérite d’apporter des parfums agréables à votre extérieur tout en empêchant les papillons de nuit de pénétrer dans votre intérieur. Sans compter que c’est l’une des astuces qui dure dans le temps. 

Les clous de girofle pour faire fuir le papillon nocturne

Dans le cas où vous n’avez pas trop la main verte, il existe des solutions plus simples. Comme le fait d’employer les clous de girofle. En effet, il faudra trouver avec rigueur les zones stratégiques qui vont soit faire déguerpir les papillons de nuit de chez vous, soit les dissuader d’entrer. Il y a lieu de citer le porche, la terrasse, les fenêtres, la cuisine, le garde-manger, etc. 

La menthe poivrée pour se débarrasser des papillons de nuit 

Le parfum de la menthe poivrée insupporte les papillons de nuit. Lors de vos prochains achats, pensez donc à vous procurer le produit sous forme d’huile essentielle. Exemple d’utilisation : laissez tout d’abord couler sur des morceaux de bois de l’huile essentielle de menthe poivrée en quantité raisonnable. Disposez ensuite vos outils anti-papillons de nuit sur des endroits spécifiques comme un appui de fenêtre ou votre balcon. 

Le bois de cèdre pour chasser les papillons de nuit

Ces insectes ont décidément mauvais gout. A croire que plus l’odeur est agréable, plus le papillon de nuit sera repoussé. Et même le parfum du bois de cèdre ne fait pas exception. De ce fait, vous n’aurez aucune peine à placer des copeaux de bois de cèdre sur les différentes voies d’accès à votre domicile. Vous et votre famille ne saurez que mieux se porter lors des soirées estivales dans une maison qui sent bon sans s’inquiéter pour ces gêneurs volants.

Se servir de la fumée comme répulsif contre les papillons de nuit

Les papillons de nuit ont tout simplement horreur de la chaleur, mais en particulier de la fumée résultante des feux de bois. Des torches spécifiques fabriquées pour expulser les insectes d’été sont disponibles dans le commerce. Une solution efficace, certes. Mais gare aux inconvénients en cas de mauvais choix de produits. En effet, vérifiez rigoureusement les éléments constitutifs de chaque torche avant l’achat. De quoi vous mettre à l’écart des torches à forte composition chimique. Faire partir les hétérocères de sa maison ne signifie pas la changer en endroit nauséabond et mauvais pour la santé. 

Éviter tout ce qui attire les papillons de nuit dans la maison

Avoir connaissance de toutes les recommandations possibles pour lutter contre les papillons de nuit ne suffit pas. En effet, vous ne pouvez pas les inviter et les chasser en même temps. Voici alors deux habitudes à éviter dans votre quête de délogement des hétérocères

Attention aux ampoules blanches

L’instinct du papillon de nuit le conduira toujours vers une source de lumière. Pour éviter que cette attraction naturelle vous soit préjudiciable, réduisez au maximum les éclairages en extérieur quand la nuit finit par tomber. En terrasse, substituer toutes les ampoules blanches par celles qui diffusent une lumière moins intense. Notamment les ampoules jaunes disponibles dans les magasins de bricolage. Une astuce qui améliorera votre ambiance en extérieur tout en diminuant le nombre de papillons attirés. En ce qui concerne l’intérieur de la maison, mettez juste vos luminaires en position éteinte au coucher. Et n’oubliez pas de procéder à la fermeture des portes et des fenêtres quand il commence à faire noir. 

Éviter les points humides 

Le penchant des insectes pour les points d’eau ne date pas d’hier. Ces eaux stagnantes sont alors susceptibles de participer à la venue des papillons de nuit chez vous. Les moustiques par exemple préfèrent ces eaux pour la reproduction. Mais sachez que si un papillon de nuit réussit à perdurer chez vous, votre dressing sera probablement son prochain lit. En effet, les larves de papillons de nuit raffolent du tissu des vêtements. C’est pourquoi il est essentiel d’éliminer tous les points d’eaux stagnantes autour de son habitation. Des solutions comme l’évacuation de ses eaux usées ou encore le drainage sont à votre portée afin de n’offrir aucune carte d’invitation aux hétérocères. 

Zoom sur le papillon de nuit 

Les chercheurs comptent à ce jour au moins 140 000 espèces distinctes de papillons de nuit. Un chiffre assez étonnant, c’est pourquoi il est important de démêler le vrai du faux. Comme faire la différence entre un papillon diurne et un papillon nocturne. Sans compter que la connaissance des espèces de papillons de nuit dangereuses vous évitera un tas d’ennuis. 

Comment reconnaître un papillon de nuit ? 

Avant de songer à faire déguerpir les papillons de nuit de son logis, il est crucial de bien l’identifier. Pour commencer, les antennes du papillon de nuit ont un aspect de peigne (ou de plume) alors que le papillon diurne possède des antennes avec des terminaisons rappelant une massue. Ensuite, le papillon nocturne possède des ailes disposées à plat sur le reste de son corps. Cependant, les ailes du papillon de jour se replient verticalement durant le vol. Pour finir, la couleur est sans doute le critère le plus déterminant pour distinguer les types de papillons. En effet, les hétérocères n’ont en général qu’une couleur terne (gris, brun, etc.). Contrairement aux papillons de jour qui disposent d’un arsenal de couleurs plutôt fourni.

Quel est le niveau de dangerosité du papillon de nuit ? 

De la même manière que le papillon de jour nous semble agréable et inoffensif, son cousin nocturne fait toujours trembler plus d’un. Une frayeur des papillons de nuit qui au final n’est qu’une idée reçue. Le niveau de dangerosité du papillon de nuit n’est absolument pas élevé. Il y a au moins lieu de noter des espèces rares à l’origine de piqures légères ou des éruptions sur la peau humaine. Dans tous les cas, gardez à l’esprit que ces types d’hétérocères n’atteignent pas la France métropolitaine

Conclusion 

En somme, il y a lieu de retenir que le papillon de nuit dispose d’un puissant odorat pour se guider la nuit tombée. Les moyens les plus efficaces de les faire fuir résident donc dans les solutions attaquant directement son sens le plus développé (lavande, bois de cèdre, menthe poivrée, clous de girofle). Du moment que vous savez reconnaître un papillon de nuit, plus rien ne vous empêche dès lors de le chasser de votre maison avant que l’invasion et les dégâts relatifs ne débutent. 

Share this post